Ce 23 septembre à Londres, l’Institut Bioforce sera présent à la réunion biannuelle du groupe Qualité et Redevabilité (Quality & Accountability Group), au sein duquel il participe en tant qu’acteur du renforcement des capacités aux côtés d’organismes tels que RedR.

Bioforce porte en effet une attention particulière aux enjeux de qualité et de redevabilité, qui sont notamment au cœur des formations humanitaires qu’il dispense. 
A l’occasion de cette réunion, Bioforce et RedR présenteront les nouvelles pistes d’amélioration de la qualité des formations humanitaires aux autres membres du groupe : le Start Network, DEC, Sphere, ALNAP, HQAI, INGO Accountability Charter et CDAC Network. 


A propos du groupe Qualité et Redevabilité 
Il réunit plusieurs initiatives ayant pour objectif commun l’amélioration de la qualité et de la redevabilité dans l’action humanitaire, deux notions que le Projet Sphère définit ainsi pour les organisations de solidarité : « la qualité consiste à identifier ce que vous faites correctement et à l'améliorer. Cela implique également de déterminer ce qu'il vous faut changer pour vous assurer que vous répondez aux besoins de vos utilisateurs de service. La redevabilité décrit les façons dont les organisations et les projets font participer différents groupes à la prise de décision, la gestion des activités, l'évaluation et la remise en question des résultats. »
Ce groupe a notamment pour objectifs de partager informations et réflexions innovantes pour aider les organisations humanitaires à être toujours plus performantes, au bénéfice des populations vulnérables, ainsi que de rationaliser et d’apporter de la cohérence aux différentes initiatives qui œuvrent en ce sens.

0 Commentaires
sep 19, 2016 By admin