Offre sur mesure
Lundi prochain s’ouvre le premier Sommet mondial sur l’action humanitaire à Istanbul, à l’initiative du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon.

Après 3 ans de consultations, Chefs d’État et de gouvernements, organisations humanitaires, société civile, média et partenaires privés, seront réunis pour améliorer les interventions humanitaires et mieux les adapter aux grands défis de demain. L’enjeu du renforcement des capacités locales, porté par l’Institut Bioforce, sera au programme des discussions du side-event « Localising humanitarian aid : building resilient networks, systems, organisations and people » (24 mai, 13h-14h30), auquel Bioforce est associé : comment combler le fossé entre structures internationales et acteurs nationaux, et mettre en œuvre au niveau des communautés une planification globale et locale ? Comment développer des mécanismes de renforcement des capacités des acteurs nationaux pour faciliter la localisation de l’aide ?

Suivez les discussions en direct sur twitter : @bebraced

0 Commentaires
juin 23, 2016 By admin