NOTRE METIER. En 2008, Le Programme des Nations Unies pour le Développement a défini le renforcement de capacités comme :

« le processus par lequel les particuliers, les organisations et les sociétés acquièrent, développent et entretiennent les aptitudes dont ils ont besoin pour définir et réaliser leurs propres objectifs de développement au fil du temps. »

A la lumière de cette définition, nous considérons à Bioforce le renforcement des capacités de réponse aux crises humanitaires dans ces trois dimensions :

  • Individus : nous créons, développons et renforçons les compétences des personnes mobilisées, en adaptant nos réponses aux profils de chacun.

  • Organisations : nous développons et renforçons les outils, les moyens, la gouvernance, le management et les compétences des équipes des organisations impliquées dans la réponse aux crises humanitaires.

  • Secteur : enfin plus largement, nous développons et renforçons le secteur humanitaire défini comme une communauté professionnelle à part entière avec ses normes, ses référentiels, ses codes, l’ensemble des organisations et personnes qui la composent, et ses propres dispositifs de renforcement de capacités.

Notre action a pour objectif d’avoir un impact sur ces trois dimensions. Et si elle est orientée principalement sur le renforcement des compétences, les équipes de Bioforce agissent également directement et indirectement sur les autres éléments de capacités :

INTERVIEW

Claus Sørensen : "Le renforcement de capacités, enjeu humanitaire aujourd'hui et demain"